logo
 

Menaces terroristes
L’alerte des services français à Dakar

23/11/2017

Après les attaques de Bamako dimanche, des informations des services secrets français annoncent des menaces dans certaines capitales ouest africaines. L’ambassade de France à Dakar a lancé une alerte à l’endroit des citoyens français sur le niveau de la menace au Sénégal. Les autorités françaises ont produit une note destinée à leurs ressortissants à Dakar, juste après les attaques terroristes à Bamako dans le campement de Kangaba. « Une attaque terroriste est survenue le 18 juin 2017 dans un campement situé à proximité de Bamako. Des victimes sont à déplorer. Il est conseillé d’éviter cette zone et de se conformer strictement aux consignes des autorités locales et de la police », ont dicté les services secrets français basés à Dakar et Bamako, selon DakarTimes. La note recommande « aux personnes devant se rendre en mission au Mali, et à nos compatriotes, résidant sur place de faire preuve de vigilance et de se tenir informés de l’évolution de la situation. Le tourisme, au Mali, est formellement déconseillé, sur toute l’étendue du territoire ». L’alerte ne concerne pas uniquement Bamako. Et concerne aussi les pays limitrophes comme le Sénégal. « La menace d’attentat et d’enlèvement visant des Occidentaux demeure élevée dans la zone sahélienne mais aussi dans les pays limitrophes. Aucune zone ne peut plus désormais être considérée comme totalement sûre », avertit la note. Les autorités françaises déconseillent à leurs ressortissants de se rendre dans les zones rouges des pays frontaliers. « Les ressortissants français qui se trouvaient dans ces zones doivent savoir que leur sécurité et leur vie sont explicitement et directement menacées. En particulier, pour les touristes, aucune personne, aucun groupe, aucune organisation ne peut prétendre garantir leur sécurité », soutiennent les services français qui indiquent que « la menace terroriste régionale sur les pays d’Afrique de l’ouest, y compris le Sénégal. Une vigilance accrue est nécessaire ».
A Dakar, les Français ont renforcé leur sécurité dans les institutions officielles françaises, en particulier celles qui reçoivent du public.
Source : DakarTimes



Le Bureau politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (BSD) s’est (...)

Lire l'article →

Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →